Nikon annonce le D800

Après le D4 il y a quelques semaines, Nikon vient d’annoncer le D800, successeur du célèbre D700 qui datait de… 2008 ! Il y a en effet déjà 3 ans et demi que ce reflex full-frame (soit un équivalent 24×36) avait fait son apparition. Avec ses 12 MP, sa faculté à bien gérer les hautes sensibilités, et son autofocus particulièrement performant il fait encore aujourd’hui référence parmi les reflex du marché.
Nikon vient cependant de présenter un nouveau modèle, qui est bien plus qu’une mise à jour. Jugez plutôt :

  • capteur FX de 36,3 MP (contre 12 MP pour le D700 et 21 MP pour le 5D mark II)
  • mode DX de 15,3 MP (contre 5 MP pour le D700)
  • autofocus 51 points avec une sensibilité de -2 EV (contre -1 EV pour le D700)
  • mode vidéo 1080p proposant une sortie HDMI non compressée
  • écran 3,2″ de résolution 921000 pixels (contre 3″ pour le D700)
  • 4 photos/sec en mode FX (contre 8 pour le D700)
  • viseur 100% (contre 97% pour le D700)

A noter : un modèle nommé D800-E sera disponible, et permettra de photographier sans filtre passe-bas, également appelé anti-aliasing. Ceci permettra aux photographes les plus aguerris d’obtenir des résultats très précis en terme de qualité d’image / résolution (aux dépends du moiré qu’il faudra gérer !)

En attendant les nombreuses photos test qui devraient faire leur apparition sur les sites de review bien connus, voici un comparatif visuel du D700 et de son grand frère. Il ne sera pas évident de reconnaitre le nouveau modèle au premier coup d’œil :

Comparatif D700 - D800

Et une petite vidéo :

Edit du 13 Février : le prix public du D800 est fixé à  2999$, ou 2900€ (le taux de conversion est particulier !).

Le site Nikon France a été mis à jour et permet d’accéder à la liste détaillée des caractéristiques techniques. On y trouve notamment confirmation que le D800 est équipé du module AF 51 points Multi-CAM3500FX (également monté sur le D4), une évolution du module du D700 qui était un modèle du genre. La mesure de lumière est prise en charge par un capteur de 91000 photosites qui détecte les visages en permanence et le boitier en alliage de magnésium est bien évidemment protégé de la poussière et de l’humidité.

Quelques avis commencent à émerger sur la toile concernant le positionnement du D800 par rapport au D4. En effet, autant le D700 avait cannibalisé une partie des ventes du D3, autant cette fois Nikon propose deux approches très différentes entre  ses deux nouveaux fers de lance. D’un côté une bombe ultra rapide et précise, capable de photographier 10 (voire 11) images de 16MP par seconde, avec un buffer de plus de 200 images en jpeg !!! Et de l’autre un splendide appareil proposant 36MP et la vidéo, qui devraient combler les photographes animalier et ceux de studio. Bref, deux reflex finalement très complémentaires.

Pour ceux qui désirent se documenter sur le D800, voici une petite liste (non exhaustive !)  de sites présentant le D800, et proposant parfois des revues détaillées, voire même quelques photos en exemple. Vous noterez qu’il faut lire anglais ou utiliser un traducteur en ligne :

 

Edit du 15 Février : quelques liens sur le D800 en français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Défiler vers le haut